Panorama de ce qui a changé, en France, depuis ce 1er janvier 2015 !! Smic, impôts…

Publicada en Publicada en Noticias

Salaires et prestations

1- Le SMIC horaire passe à 9,61 euros bruts (+0,8 %), soit 1 457,52 euros bruts mensuels. Une très faible hausse par indexation naturelle, qui fait écho à l’annonce du ministre du travail, Michel Sapin, qui indiquait début décembre qu’il n’y aurait pas de hausse plus importante du Smic au 1er janvier 2015.

2- Les plafonds d’attribution des prestations familiales (allocation rentrée, accueil du jeune enfant…) seront revalorisés de 0,7 %.

3- Le revenu de solidarité active (RSA) “socle” augmente de 0,9 %  : 513,88 euros par mois pour une personne seule, 770,82 euros pour une personne seule avec un enfant et 1 079,14 euros pour un couple avec deux enfants.

Impôts

1- La redevance audiovisuelle augmente de 3 euros, en atteignant les 136 euros en métropole. En Outre-mer, elle passe à 86 euros, en hausse d’un euro.

2- Impôt sur le revenu : suppression de la première tranche, ce qui devrait bénéficier à 6,1 millions de foyers.

Dépenses courantes

1- Une hausse de 4 centimes pour le gazole.

 

2- Les timbres vont connaître une hausse historique de 7 % en moyenne. Afin de contrer cette hausse, les usagers peuvent acheter, avant le 31 décembre, des timbres à l’effigie de Marianne, sur lesquels le prix n’est pas indiqué.

3- Le prix des colis pourrait lui baisser et le mode d’envoi changer. Selon nos confrères de RTL, à partir du 1er janvier la Poste va autoriser l’envoi de petits colis (jusqu’à 3 centimètres d’épaisseur) sans passer pas le service Colissimo, avec donc un affranchissement plus économique.

4- Les transports en Île de France vont augmenter de 2,9 % en moyenne : 1,80 euro le ticket à l’unité, 70 euros le forfait de la zone 1-2 (tarif applicable à toute la région au 1er septembre 2015, avec l’arrivée du pass Navigo à tarif unique).

5- Les tarifs de la SNCF augmentent dès le 31 décembre, jusqu’à 2,6 %, selon le type de train et de billet.

6- Chez les taxis, les tarifs pourront être majorés de 1 % à compter du 1er janvier, avec un tarif minimum de 7 euros.

7- La loi Thévenoud entre en vigueur le premier jour de l’année. Elle définit les conditions d’exercice des professions de taxis, voitures de transport avec chauffeur (VTC) et moto-taxis. L’application UberPop sera donc interdite.

8- Dans les banques  : les services de base (CB, virements, prélèvements…) connaissent des hausses légères, souvent proches de l’inflation. Mais les frais annexes (locations de coffre, frais de dossier de prêt, opérations à l’étranger…) grimpent davantage.

Retraites

 

La CSG : 460 000 retraités assujettis à la contribution sociale généralisée (CSG) passeront du taux réduit (3,8 %) au taux normal (6,6 %). Il y aura aussi des gagnants : 700 000 personnes doivent bénéficier d’une baisse de leur taux de CSG.

Santé

À partir du 1er janvier, les entreprises pourront aussi offrir à leurs salariés un chèque santé : c’est un titre prépayé à utiliser pour leur santé ou leur bien-être. C’est le même principe qu’une carte cadeau : l’entreprise les achète, dans la limite de 156 € par salarié et par an, et les offre à ses employés pour une occasion (Noël, étrennes, rentrée…). Cela lui coûte le montant qu’elle souhaite offrir, plus 3 % correspondant à la gestion des chèques. Employeur comme salarié ne paient aucune taxe ou cotisation sur ces chèques.

Logement

1- La TVA sur l’immobilier sera abaissée à 5,5 % pour les ménages modestes primo-accédants, achetant un appartement neuf dans les nouveaux quartiers.

2- Les donations de logements neufs aux enfants et petits-enfants, avant fin 2016, bénéficient d’un abattement de 100 000 euros, comme les donations de terrains jusqu’à fin 2015, à condition qu’ils soient ultérieurement construits.

Travail

1- Le compte pénibilité entre partiellement en vigueur. Il permet aux salariés ayant exercé des métiers pénibles de pouvoir se former, travailler à temps partiel ou partir plus tôt à la retraite.

2- Mise en place du compte personnel de formation qui accompagnera chaque salarié durant toute sa vie professionnelle, y compris pendant d’éventuelles périodes de chômage.

3- Changement dans les grilles de salaire des fonctionnaires. Les agents les plus mal payés (catégorie C, 46 % d’entre eux) gagnent cinq points d’indice. Cette mesure, annoncée dès 2013 en même temps que le gel du point d’indice, suit un premier coup de pouce en 2014, pour maintenir ces agents au-dessus du Smic. Cela représente 277,81 euros bruts annuels pour 2015.

 

Au quotidien

1- Le Bisphénol A sera interdit dans les contenants alimentaires.

2- Dès le 8 mars, les logements devront disposer de détecteurs/avertisseurs autonomes de fumée. Actuellement, il n’y en aurait que 20 % d’équipés selon les pompiers et pourtant les incendies domestiques font entre 600 et 800 morts par an.

Réformes 

1- Justice : les réductions de peine automatiques sont les mêmes que le condamné soit ou non récidiviste.

2- Métropoles : huit grandes villes acquièrent ce nouveau statut créé par la loi de janvier 2014 : Bordeaux, Nantes, Lille, Rennes, Toulouse, Grenoble, Strasbourg, Rouen.

3- Le pacte de responsabilités : première étape de la mise en œuvre du dispositif, dont le « zéro charge » au niveau du Smic (l’employeur d’un smicard ne paiera plus aucune cotisation de sécurité sociale), une baisse des cotisations pour les travailleurs indépendants et la suppression pour 200 000 entreprises de la C3S, une taxe calculée sur le chiffre d’affaires qui doit disparaître d’ici à 2017.

Deja un comentario

Este sitio usa Akismet para reducir el spam. Aprende cómo se procesan los datos de tus comentarios.