Ana Gavalda des livres, des films

Publicada en Publicada en Cinéma, Compréhension orale, Langue française, Littérature, Muriel Soulillou, Professeurs de l'ICF, Vidéos reportages

Biographie d’Anna Gavalda

Auteur à succès, Anna Galvalda occupe une place de choix dans les rayons de littérature populaire. Après avoir grandi en Eure-et-Loir dans une atmosphère folklorique, Anna Gavalda est envoyée en pension, à 14 ans, à la suite de la séparation de ses parents. Elle suit une hypokhâgne et obtient une maîtrise de lettres à la Sorbonne. Profitant du calme de la Seine-et-Marne et maman de deux enfants, elle cumule les métiers de chroniqueuse pour le cahier Paris-Ile-de-France du Journal du Dimanche, de professeur de français et d’assistante vétérinaire. Cette jeune femme dynamique reçoit le Grand Prix RTL-Lire pour son premier recueil de nouvelles ‘Je voudrais que quelqu’un m’attende quelque part’ en 1999. Mélange de simplicité, de merveilleuses et tragiques vérités quotidiennes, ce titre ne quitte pas les classements des meilleures ventes pendant des mois et est traduit dans une trentaine de langues. Elle s’essaie les années suivantes à de nouveaux styles, écrit son premier roman et un livre pour enfants. C’est durant l’été 2003 qu’elle commence à travailler sur son quatrième titre, un nouveau roman, ‘Ensemble, c’est tout’, un véritable succès dans le monde littéraire, critique et public, adapté au cinéma en 2007 par Claude Berri.

Voici les bandes annonces de deux adaptations cinématographiques de deux romans de Ana Gavalda. Intimistes, romantiques et actuels. Agréables à voir et à lire.

Des films et des livres

Résumé de “Ensemble c’est tout”: Une année à Paris. Une rencontre improbable, les frictions, la tendresse, l’amitié, les coups de gueule, les réconciliations… de quatre personnes vivant sous un même toit, celui d’un immense appartement haussmannien aussi vide et désolé que leur vie respective. Quatre personnes qui n’avaient rien en commun et qui n’auraient jamais dû s’entendre, jamais dû se comprendre. Un aristocrate bègue, une jeune femme pas plus lourde qu’un moineau, une vieille mémé têtue et un cuisinier grossier. Tous sont pleins de bleus, pleins de trous et de bosses et tous ont un coeur gros comme ça (non, plus gros encore !)…

La bande annonce de “Ensemble c’est tout” d’après le roman d’Ana Gavalda

 

 

 

 

 

Résumé de Je l’aimais: Adrien est parti. Chloé et leurs deux filles sont sous le choc. Le père d’Adrien apporte à la jeune femme son réconfort. À sa manière : plutôt que d’accabler son fils, il semble lui porter une certaine admiration. Son geste est égoïste, certes, mais courageux. Lui n’en a pas été capable. Tout au long d’une émouvante confidence, il raconte à sa belle-fille comment, jadis, en voulant lâchement préserver sa vie, il a tout gâché.

Je l’aimais

Deja un comentario

Este sitio usa Akismet para reducir el spam. Aprende cómo se procesan los datos de tus comentarios.