Un prophète, roi des césars

Publicada en Publicada en Culture, Sarah Juanole
«Au bout d'un moment, c'est peut-être gênant », a commenté Jacques Audiard, dont le film Un prophète a raflé 9 récompenses.
«Au bout d’un moment, c’est peut-être gênant », a commenté Jacques Audiard, dont le film Un prophète a raflé 9 récompenses. Crédits photo : AFP

Sans surprise, le film de Jacques Audiard a raflé la plupart des récompenses, comme les Césars du meilleur film, du meilleur réalisateur, du meilleur espoir masculin, du meilleur second rôle masculin et celui du meilleur scénario.

Sans surprise, Un prophète de Jacques Audiard a raflé la plupart des récompenses – neuf sur les treize nominations qu’il avait reçu- : meilleur film, meilleur réalisateur, meilleur acteur, meilleur scénario…De quoi rendre la soirée quelque peu monotone pour les autres nommés. Welcome de Philippe Lioret, dans lequel Vincent Lindon incarne un maître-nageur calaisien qui vient en aide à un réfugié kurde qui souhaite traverser la Manche à la nage, est ainsi reparti bredouille , alors qu’il était cité dix fois.

Source: www.lefigaro.fr

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=PCG2OgZiMKA[/youtube]

En ce moment, à l’Avenida 5 cines !!

Deja un comentario

Este sitio usa Akismet para reducir el spam. Aprende cómo se procesan los datos de tus comentarios.