Fellag

Publicada en Publicada en Amal Moufdy, Humour, Langue française

Repères biographiques:

Né en 1950 dans un village de Kabylie, Fellag fait ses études de théâtre à l’Institut National d’Art dramatique d’Alger, de 1968 à 1972, avant d’évoluer dans différents théâtres régionaux. De 1978 à 1981, exil volontaire au Canada. Puis il s’installe à Paris pendant trois ans. En 1985, il effectue un retour en Algérie où il réintègre le Théâtre National Algérien en tant que comédien et metteur en scène. À partir de 1987, il crée ses premiers one-man-shows. Il s’exile de nouveau en 1994 en Tunisie puis en France où il crée trois spectacles : Djurdjurassique Bled, Un bateau pour l’Australie et Le dernier chameau. Fellag est à la fois Comédien, humoriste et écrivain.
Il a publié trois recueils de nouvelles et deux romans : Rue des petites daurades (J.C.Lattès 2001) et l’Allumeur de rêves berbères (J.C.Lattès 2007)
– Prix de la révélation théâtrale de l’année, attribué en 1998 par Le Syndicat Professionnel de la Critique
Dramatique et Syndicale, pour Djurdjurassique Bled..
– Prix de l’Humour noir pour le spectacle Un bateau pour l’Australie.
– Prix Raymond Devos pour la langue française. Ministère de la culture et de la communication. (2003).
– Prix de la Francophonie. SACD.(2003)

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/x8amvn_fellag-tous-les-algeriens-sont-des_fun[/dailymotion]
“Tous les Algériens sont des mécaniciens”
[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xisne_fellag-la-colonisation[/dailymotion]
“La colonisation”

Un comentario en “Fellag

Deja un comentario

Este sitio usa Akismet para reducir el spam. Aprende cómo se procesan los datos de tus comentarios.