Fellag

Repères biographiques:

Né en 1950 dans un village de Kabylie, Fellag fait ses études de théâtre à l’Institut National d’Art dramatique d’Alger, de 1968 à 1972, avant d’évoluer dans différents théâtres régionaux. De 1978 à 1981, exil volontaire au Canada. Puis il s’installe à Paris pendant trois ans. En 1985, il effectue un retour en Algérie où il réintègre le Théâtre National Algérien en tant que comédien et metteur en scène. À partir de 1987, il crée ses premiers one-man-shows. Il s’exile de nouveau en 1994 en Tunisie puis en France où il crée trois spectacles : Djurdjurassique Bled, Un bateau pour l’Australie et Le dernier chameau. Fellag est à la fois Comédien, humoriste et écrivain.
Il a publié trois recueils de nouvelles et deux romans : Rue des petites daurades (J.C.Lattès 2001) et l’Allumeur de rêves berbères (J.C.Lattès 2007)
– Prix de la révélation théâtrale de l’année, attribué en 1998 par Le Syndicat Professionnel de la Critique
Dramatique et Syndicale, pour Djurdjurassique Bled..
– Prix de l’Humour noir pour le spectacle Un bateau pour l’Australie.
– Prix Raymond Devos pour la langue française. Ministère de la culture et de la communication. (2003).
– Prix de la Francophonie. SACD.(2003)


“Tous les Algériens sont des mécaniciens”

“La colonisation”

One thought on “Fellag

Deja un comentario

Este sitio usa Akismet para reducir el spam. Aprende cómo se procesan los datos de tus comentarios.