Réseaux sociaux: débat

En ces jours où les réseaux sociaux accompagnent la révolte iranienne et tissent leur toile infatigablement, voici un débat sur ces réseaux électroniques sous forme de dialogue entre des étudiants et un pofesseur d’université.

Dialogue

  La semaine dernière, dans un cours à l’université, notre professeur nous a proposé de réfléchir sur les utilités, différences et avantages des réseaux sociaux que nous fréquentions. Je voudrais partager avec vous le débat qui s’est développé, sous forme de dialogue résumé :

Prof : Quel est votre réseau social préféré et pourquoi l’utilisez-vous ?
Emilie : Facebook, pour contacter mes amis.
Adrianne : Moi je me sers souvent du Messenger.
Hector : Comme je suis en Espagne, mes copains se servent de Tuenti.
Zoé : J’adore Facebook, c’est comme le courrier, mais avec plein de possibilités : photos, vidéos, enquêtes, forums, etc.

 
Prof : Je vois bien, mais vous savez que nous travaillons en classe avec Ning et vous vous y êtes adaptés très facilement.
Zoé : Mais, je préfère Facebook pour échanger avec mes amis.
  
Prof : Essayons de réfléchir un peu sur les différences entre ces réseaux.
Béa : Ning est une plate-forme qui permet aux utilisateurs de créer leurs propres sites et réseaux sociaux. Gina Bianchini, co-fondateur avec Marc Andreessen (Nestcape), explique dans le blog officiel que » ning » veut dire paix en chinois. Contrairement aux grandes plate-formes de réseaux sociaux, comme Facebook ou MySpace, Ning est orienté vers la création de Communautés avec des intérêts spécifiques, de telle sorte que les utilisateurs peuvent créer leur propre réseau autour d’un sujet ou d’une nécessité. Sa simplicité et la possibilité de créer des réseaux privés font qu’elle soit spécialement apropriée pour son utilisation en éducation. (Source : Réseaux sociaux en Education).
Hector : D’accord, je connais aussi Moodle, une plate-forme dont certains enseignants se servent pour leurs cours. Et Ning est beaucoup plus intéressante, conviviale et amusante. 
 
Prof : Il faut tenir compte du but de chaque réseau. Vous utilisez Facebook, Tuenti et le Messenger pour échanger et contacter avec vos amis. Et on se sert de Moodle, Ning ou Elgg dans des contextes éducatifs.
Emilie : Il y a aussi des polémiques et des critiques autour de Facebook concernant les données personnelles et j’ai entendu parler d’un article : Les écoles se débattent avec l’utilisation de Facebook dont font usage les professeurs (Thot.Cursus). Mais je suppose qu’il y a des guerres commerciales là-dedans..
 
Prof. Naturellement. Et que pensez-vous du côté public ou privé de ces réseaux.
Adrianne : Je crois qu’il faut préserver la privacité des usagers.
Zoé : En l’absence de lois internationationales, nous avons des raisons pour nous inquiéter, car nous n’’avons aucune garantie de l’usage que l’on fait de nos données personnelles.
Hector : Si vous allez sur un site de réseau social, c’est à vous de maîtriser l’information que vous y mettez.
 
Prof : Mais vous préférez que vos activités et travaux de classe soient consultables sur le web, ou plutôt vous voudriez préserver votre privacité ?
Béa : L’espace de la classe est privé et exclusif des étudiants.
Emilie : Je n’ai pas de problèmes pour partager mes expériences sur Internet.
Zoé : Lorsque je contacte avec mes amis sur Facebook, je suis dans un espace privé, avec mon idéntifiant et mon mot de passe.
 
Prof : Par contre notre réseau Campus FLE Education est ouvert et public.
Zoé : D’accord et cela a été le contrat au début de cette expérience pédagogique, où nous voulions échanger, aider et corriger les étudiants de français en Espagne.
Hector : J’ai bien aimé les enregistrement audio et vidéo que nous avons réalisés sur les autres réseaux sociaux comme UStream TV – Campus et Jamglue.
Béa : Je crois que les étudiants de FLE étaient aussi contents des leurs enregistrement qu’on peut consulter sur le wb Audio Blogs des Etudiants – FLE Campus.
 
Prof : Parlez-nous d’autres fonctionnalités ou différences entre ces réseaux.
Adrienne : Nous pouvons déposer toute sorte de fichiers (documents, photos, audio, vidéo) sur ces réseaux.
Emilie : Pour les vidéos, normalement il faut insérer un code html ou un widget.
Hector : Nous avons facilement envoyé des textes, des photos et des fichiers audio. Donc les fonctionnalités sont semblables sur Facebook, Ning, Messenger, Tuenti
Zoé : Et nous avons fait quelques séssions chat avec des activités comme le Jeu : Le sphynx et l’orthographe” et la chasse au trésor que l’on peu consultuer sur l’Historique du Projet.
 
Prof : Nous avons élaboré un Comparatif réseaux sociaux : Ning – Facebook qui résume un peu leurs caractéristiques et différences.
Emilie : Et l’on peut constater que les différences essentielles se trouvent du côté des objectifs et de la relation public / privé.
Hector : Car les fonctionnalités (outils d’édition, espaces de communication, fichiers, messages, etc.) sont pareilles.
 
Prof : Nous ajoutons pour terminer quelques pistes et ressources qui pourraient nous aider à mieux comprendre ce sujet :
 
 
 
Note : L’enseignant et les étudiants Erasmus qui ont particité dans ce débat, font partie du Campus Virtuel FLE – Université de León en Espagne, dans le cadre d’une recherche-action sur les applications pédagogiques des outils web en classe de français langue étrangère. Les étudiants Erasmus d’origine française ont accompagné les apprenants espagnols en réalisant des tâches audiovisuelles de tutorat, spécialement en relation avec l’apprentissage et la correction de la prononciation, sous la coordination de l’enseignant qui fait partie du projet de recherche Flenet – Université de León

Deja un comentario