Les dessous du chocolat

Du chocolat ? Oui mais avec modération

En ce week-end de Pâques, les amateurs de chocolat vont s’en donner à cœur joie. Destination Santé vous propose d’en finir avec certaines idées reçues sur ce produit tant apprécié des Français. Petit tour d’horizon.

Le chocolat fait-il grossir ? Vrai… et Faux ! Car 100 g de chocolat noir apportent autant de calories (environ 500) que 200g de frites. Le chocolat doit donc être exclu des régimes amaigrissants. Mais chez une personne qui n’a pas de problème de poids, la consommation modérée de chocolat n’expose pas à l’obésité.

Le chocolat augmente-t-il le taux de cholestérol ? Réponse : Faux. Le chocolat noir (dépourvu de lait) ne contient pas de cholestérol. Il renferme en réalité des substances -les phytostérols- qui freinent l’absorption intestinale du cholestérol apporté par les autres aliments. Quant au beurre de cacao, il apporte des graisses qui font augmenter le bon cholestérol et diminuent le taux de mauvais cholestérol. Bref, c’est tout bon…

Le chocolat aide-t-il à lutter contre le stress ? Réponse : Vrai. Le chocolat provoque la sécrétion par le cerveau de substances opiacées qui sont euphorisantes. Certains dénoncent même déjà le chocolat comme une drogue telle que le cannabis ! Cela dit, les « chocolatomanes » sont rares. Il s’agit le plus souvent de femmes dont la « chocolatomanie » se manifeste avant les règles, en réponse à une situation de stress.

Le chocolat peut-il provoquer des migraines ? Réponse : Vrai. Comme le vin blanc, le chocolat contient de la tyramine. Et les migraineux s’en méfieront car cette substance peut en effet provoquer des migraines.

Le chocolat aide-t-il à dormir ? Réponse : Faux. Au contraire, le chocolat contient de la caféine et de la théobromine qui stimulent l’éveil. Et ces substances sont également des stimulants musculaires. Mais tout se discute…

Deja un comentario