Envie de voyager dans l’espace ?

40 000 touristes ont déjà réservé leur billet

Les agences de voyages sont russes, américaines ou japonaises, et elles ont tout prévu, pour tous les budgets. Découverte d’un nouveau genre de tourisme et de services.

Les agences de voyages spatiaux

Grâce à des contrats passés avec les agences de recherche spatiale et aéronautique (l’ESA en Europe, la NASA aux Etats-Unis et la KFA russe), des agences ont réalisé le rêve de voyager dans l’espace pour le commun des mortels. La première de ces agences de voyages spatiaux est américaine : Space Adventures. C’est elle qui a envoyé les 3 touristes de l’espace à bord de la Station Spatiale Internationale, par le biais de la KFA, agence spatiale russe. Quatre départs sont déjà programmés pour les années à venir. Avec un billet à 20 millions de dollars pour l’instant, seule une poignée d’hommes dans le monde peut s’offrir ces voyages.

La nouvelle agence qui souhaite démocratiser le tourisme spatial
Le milliardaire britannique Richard Branson et le gouverneur de l’Etat américain du Nouveau-Mexique, Bill Richardson, ont créé la société Virgin Galactic, spécialisée dans le vol spatial touristique. Elle prévoit pour 2010 la mise en service du premier aéroport spatial au Nouveau-Mexique. Les travaux, d’un montant de 225 millions de dollars, débuteront en 2006. Cet aéroport devrait accueillir les 40 000 touristes qui ont déjà réservé leur billet à destination de l’espace. Souhaitant démocratiser ce type de tourisme, les deux hommes ont financé le développement d’un nouveau vaisseau : le “Space Ship Two”, qui emmènera plusieurs personnes à la fois, pour un billet à 200 000 dollars.

Des services et voyages pour toutes les bourses

Les séjours à bord de la Station Spatiale Internationale ne sont pas les seuls voyages proposés. Ces agences ont tout un catalogue. Space Adventures propose par exemple des vols en orbite (hors de l’atmosphère terrestre, là où la gravité n’exerce plus sa force) à bord de vaisseaux spatiaux, ou des vols dans des avions de combat qui s’élancent à une vitesse de deux fois celle du son : “montée d’adrénaline garantie”, précise l’agence. La filiale japonaise JTB propose aussi un voyage de 6 jours et 4 nuits à 100 km d’altitude, en apesanteur, à bord d’un nouveau vaisseau qui devrait être mis en service en 2008. Cela pour un coût bien moins élevé que le voyage vers l’ISS : 102 000 dollars. La société américaine Celestis s’est de son côté spécialisée dans les funérailles spatiales : les cendres de 150 défunts ont déjà été déversées dans l’univers.

www.linternaute.com

Deja un comentario