Des grands-parents à louer!

Des grands-parents à louer !

La Fête des grands-mères : créée à la fin des années 80 par la célèbre marque de café du même nom, son origine est purement commerciale. Mais petit à petit, elle est entrée dans les mœurs et nombreuses sont les familles qui ont une pensée pour les grand-mères et se fendent d’une carte postale, d’un bouquet de fleurs ou d’un déjeuner dominical début mars. Mais pour certains, la grand-mère n’est qu’une notion abstraite : trop éloignée géographiquement, brouillée avec ses enfants, se désintéressant de ses petits-enfants, tous n’ont pas la chance d’avoir une « mamie gâteau » à portée de main. Certains ont même plutôt une Tatie Danielle… Comme Christelle Levasseur qui, en rupture parentale, n’avait pas de grand-mère à présenter à ses quatre enfants. Et a donc décidé d’en trouver une, et plus encore, de créer un site de rencontres intergénérationnelles pour les familles dans son cas: Super-Grandparents.com.

Même si le phénomène est peu pris en compte, la présence de grands-parents a un impact économique réel sur le budget d’un ménage : Outre les différents cadeaux et la participation à certains frais pour les plus généreux (naissance, études) les grands-parents sont les premières personnes faisant office de nourrice : D’après une étude du Ministère de la Santé, un quart des enfants dont les deux parents travaillent sont gardés par leurs grands-parents. D’un point de vue psychologique, par leur présence et en racontant leur jeunesse, ils aident les petits-enfants à prendre conscience de la notion de temps, si on en croit Françoise Dolto (Les Chemins de l’éducation, Gallimard). Mais les grands-mères du « mamie boom », qui seraient 1 million de plus en 2011 qu’en 1999, sont déculpabilisées par un sondage de janvier dernier commandé par DRS affirmant que 8 Français sur 10 pensent qu’elles devraient prendre « plus de temps pour elles » et « moins pour leur famille » !

« Il y a 15 mois, à sa création, le concept d’un site de rencontre pour trouver ses grands-parents de cœur pouvait interpeller. Aujourd’hui, le site rassemble 4500 membres et a permis à 300 familles de trouver des grands-parents de cœur ! » explique Christelle Levasseur. Toute une logistique a été mise en place pour vérifier que les candidats grands-parents (obligatoirement âgés de plus de 45 ans) ne sont pas des pervers en chasse: Une équipe de modérateurs veille et les échanges sont surveillés pour parer à tout éventuel débordement ou toute conversation non conforme à la déontologie « Certains membres ont d’ailleurs déjà été exclus » confirme Christelle Levasseur. « Mais nous veillons à tout et nous délivrons pléthore de conseils sur le site, comme par exemple pour le lieu de la rencontre qui doit être neutre : parc, salon de thé… »

Sur ce Meetic familial, l’inscription est gratuite non pas pour les filles, mais pour les grands-parents, et tourne autour de 20 Euros par mois pour les familles. Ainsi, Christelle Levasseur se consacre à plein temps au développement de ce site, « qui sera bientôt proposé sur de nombreux portails ». En attendant, le bonheur des familles « de cœur » lui confirme qu’elle a développé un concept porteur : Anne-Marie, de Gironde, n’hésite pas à qualifier les nouveaux grands-parents de « rayons de soleil » comme elle en témoigne : « Je ne voulais pas que la fatalité de l’absence de lien avec les grands-parents de mon fils soit un manque pour lui. Ce fut la motivation de mon inscription sur ce site en février 2008 et je ne le regrette pas ! » Un phénomène de société international, puisque le site Super-Grandparents.com compte de nombreux membres en Suisse, en Belgique ou même au Canada… Qui a dit qu’on ne choisissait pas sa famille ?

Marlène Schiappa

www.yahoo.fr

Deja un comentario